Aller directement au contenu
Logo du Conseil du statut de la femme

Place à l'égalité
entre les femmes et les hommes

Vignette du logo du Conseil.

Suivez le Conseil sur Twitter!

Vignette du logo du Conseil.

Suivez le Conseil sur Twitter!

Actualité | mercredi 23 novembre 2011

Polygamie – Les femmes canadiennes remportent une victoire importante

Les femmes canadiennes viennent de remporter une importante victoire. La Cour suprême de la Colombie-Britannique a jugé que la polygamie était bel et bien un crime. Bien que l’interdiction de cette pratique dans le Code criminel limite le droit à la liberté de conscience et de religion ainsi que le droit à la liberté et à la sécurité de la personne, droits garantis par la Charte canadienne des droits et libertés, le Tribunal a jugé ces limites raisonnables.

Les arguments invoqués par le juge Robert Bauman rejoignent ceux soulevés par le Conseil du statut de la femme dans son avis La polygamie au regard du droit des femmes publié en novembre 2010. Selon le juge, les femmes vivant dans une relation polygame courent un plus grand risque de subir des préjudices psychologiques et physiques. Elles font face à un risque accru de violence conjugale et d’abus sexuels. Les enfants issus de ces unions sont victimes d’une mortalité infantile plus élevée, et souffrent davantage de problèmes émotifs, physiques et de comportements. Il est intéressant de noter qu’aux yeux du juge Bauman, les enfants de mariages polygames sont exposés à des stéréotypes sexuels dommageables.

Le juge est d’avis que cet article du Code criminel ne devrait toutefois pas s’appliquer aux personnes mineures mariées dans un contexte de polygamie.

Les hommes de la secte dissidente mormone Bountiful, soutiennent que la polygamie est une obligation religieuse et la pratiquent depuis des décennies.