Aller au contenu Aller à la recherche
/ / Prostitution : réactions du Conseil au jugement de la Cour d’appel de l’Ontario

Prostitution : réactions du Conseil au jugement de la Cour d’appel de l’Ontario



Le 26 mars dernier, dès l’annonce du jugement de la Cour d’appel de l’Ontario, le Conseil a diffusé un communiqué faisant état de ses inquiétudes concernant à l’ordonnance de décriminaliser les maisons de débauche qui renforce l’exploitation des femmes prostituées par les proxénètes et les clients.

La présidente, Mme Julie Miville-Dechêne, a accordé plusieurs entrevues sur « cette délicate et importante question » dans les principaux médias du Québec. Son principal message : la prostitution est une forme d’exploitation qui ne doit pas être banalisée. Il s’agit d’un rappel dramatique que l’égalité entre les hommes et les femmes n’est pas atteinte. Il est faux de croire qu’on ne peut rien faire pour combattre ce que certains ont baptisé à tort de « plus vieux métier du monde ». Le Conseil va publier dans quelques semaines un avis afin de proposer aux gouvernements des pistes de solution pour contrer la prostitution.

Le lundi 26 mars, la présidente a été interviewée par le journaliste Philippe Leblanc dont le reportage fut diffusé au Téléjournal de 22 heures à l’antenne de Radio-Canada. Elle s’est entretenue avec Julien Arsenault de la Presse Canadienne et avec Brian Myles du journal Le Devoir. Elle a aussi accordé plusieurs entrevues radio, notamment à l’émission Maisonneuve en Direct, diffusée dans tout le Canada et aux stations de radio des animateurs de Cogeco Nouvelles dans diverses régions. Le lendemain, elle s’est entretenue avec Anne-Marie Dussault, au Téléjournal Midi, avec François Paradis, à TVA en direct.com ainsi qu’avec Diane Martin à l’émission Retour sur le monde sur les ondes de la Première Chaîne de Radio-Canada.

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.