Aller au contenu Aller à la recherche
/ / Création d’une association des femmes journalistes

Création d’une association des femmes journalistes



La présidente du Conseil, Mme Julie Miville-Dechêne, et la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, étaient les deux invitées d’honneur au lancement de l’Association des femmes journalistes du Québec le 3 juin à Montréal. La première association du genre est une idée des journalistes Émilie Dubreuil et Marie-Ève Bédard de Radio-Canada. Elle vise à permettre aux femmes — qui sont majoritaires dans la profession, mais encore minoritaires dans les directions d’entreprises de presse — de faire du réseautage entre elles. L’initiative a été saluée par toutes, car le journalisme est en général un métier très individualiste où les hommes et les femmes se font concurrence entre eux. Julie Miville-Dechêne, qui a été journaliste plus de 25 ans, a souhaité que la nouvelle association puisse aussi jeter un regard critique sur la couverture d’événements quand on oublie de tenir compte du point de vue des femmes. Elle a cité en exemple la couverture de l’affaire DSK, particulièrement en France, où il a été bien davantage question de l’homme politique déchu, que du sort de sa victime.

Consultez à ce sujet le texte de Stéphane Baillargeon, publié dans Le Devoir du 31 mai, et l’article de Nathalie Collard, paru dans La Presse du 4 juin. Écoutez également l’entrevue de Benoît Dutrizac avec Émilie Dubreuil à l’émission Dutrizac du 4 juin.

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.