Aller au contenu Aller à la recherche
/ / Réduction des interventions obstétricales – L’INESSS propose des mesures

Réduction des interventions obstétricales – L’INESSS propose des mesures



Au cours des dernières décennies, les interventions obstétricales ont pris une place de plus en plus importante au Québec dans les grossesses normales, au point de devenir des normes dans les pratiques cliniques. Dans un avis récent intitulé Mesures prometteuses pour diminuer le recours aux interventions obstétricales évitables pour les femmes à faible risque, l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) s’est penché sur un ensemble d’interventions, soit l’analgésie péridurale, la surveillance fœtale électronique, le déclenchement et l’accélération du travail et la césarienne. Au terme de son analyse, l’INESSS propose une série de mesures et de pistes d’action susceptibles de réduire de façon sécuritaire le recours à ces types d’interventions. L’Institut recommande également que le ministère de la Santé et des Services sociaux, maître d’œuvre de la Politique québécoise de périnatalité, invite les associations de femmes, les établissements de soins d’obstétrique, les organisations professionnelles concernées et les établissements d’enseignement de l’obstétrique à se concerter afin d’élaborer un plan d’action conjoint pour la réduction des interventions obstétricales évitables au Québec.

L’INESSS présentera, le mardi 6 novembre prochain, une conférence Web interactive animée par le Dr Michel Rossignol, coauteur du rapport.

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.