Aller directement au contenu
Logo du Conseil du statut de la femme

Place à l'égalité
entre les femmes et les hommes

Vignette du logo du Conseil.

Suivez le Conseil sur Twitter!

Vignette du logo du Conseil.

Suivez le Conseil sur Twitter!

Communiqués de presse | jeudi 6 décembre 2012

Communiqué – Journée nationale contre la violence faite aux femmes

Pour diffusion immédiate
CNW : code 01
GQM : 00660

LE CONSEIL RAPPELLE LA NATURE INTOLÉRABLE DE TOUTE FORME DE VIOLENCE

Québec, le 6 décembre 2012 — Comme tous les ans, le Conseil du statut de la femme joint sa voix aux initiatives des organisations québécoises afin de dénoncer la violence contre les femmes et les formes multiples par lesquelles elle se manifeste. En cette Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes, la présidente du Conseil, Mme Julie Miville-Dechêne, tient à honorer la mémoire des victimes de la tuerie de l’École Polytechnique de Montréal, 23 ans après les événements tragiques que nous connaissons.

« Ces 14 jeunes femmes ont été assassinées du seul fait qu’elles étaient des femmes et qu’elles aspiraient à faire leur place dans des sphères professionnelles à prédominance masculine », a déclaré Mme Miville-Dechêne.

« Devant l’ampleur de ce fléau social, il apparaît toujours nécessaire de sensibiliser, prévenir et agir, que ce soit en matière d’agressions sexuelles ou de crimes en contexte conjugal et familial », affirme Mme Miville-Dechêne.

Préoccupé par ces manifestations intolérables de l’inégalité entre les sexes, le Conseil a toujours placé ces questions au cœur de ses travaux. Rappelons qu’il a publié en 2012 un avis fouillé sur la prostitution, dans lequel il analyse les enjeux liés à cette forme d’exploitation et de violence, et dégage plusieurs pistes d’action à la fois au niveau juridique – pour continuer à pénaliser ceux qui exploitent la prostitution d’autrui – et au niveau social en aidant les personnes prostituées à s’en sortir. De plus, le Conseil se penche actuellement sur le phénomène des violences liées à l’honneur afin de proposer des moyens de prévention au gouvernement du Québec.

« Il est essentiel de reconnaître que toute manifestation de violence porte atteinte à la dignité des femmes, au droit à l’égalité et aux droits fondamentaux », conclut Mme Miville-Dechêne.

Pour information

Marie-Andrée Lefebvre
Attachée de presse
Conseil du statut de la femme
marie-andree.lefebvre@csf.gouv.qc.ca
Cellulaire : 418 446-2203
Téléphone : 418 643-4326, poste 245