Aller au contenu Aller à la recherche
/ / Avis — Une mixité en chantier — Les femmes dans les métiers de la construction

Avis — Une mixité en chantier — Les femmes dans les métiers de la construction



Le Conseil du statut de la femme rend public aujourd’hui un avis intitulé Une mixité en chantiers — Les femmes dans les métiers de la construction. L’industrie de la construction est le secteur le plus traditionnellement masculin au Québec : on y dénombre plus de 98,7 % d’hommes. La présidente du Conseil, Mme Julie Miville-Dechêne, souligne que « ce bastion de la culture masculine valorise les rapports de pouvoir, la virilité, la force physique et la solidarité. La présence des femmes y est perçue comme une menace ». Malgré leurs compétences, plusieurs femmes n’arrivent pas à se faire reconnaître par leurs pairs ou par leur employeur, ni même par leur syndicat, comme des travailleuses à part entière. « Parmi les femmes qui abandonnent définitivement les chantiers — 62 % d’entre elles après 5 ans —, il faut souligner que la moitié le font parce qu’elles en ont assez de la discrimination dont elles sont victimes », précise Mme Miville-Dechêne. Dans cet avis fouillé, le Conseil propose onze recommandations qui visent à assainir le climat sur les chantiers, à donner des outils aux femmes pour se défendre et à sensibiliser les syndicats et les entrepreneurs. Il recommande notamment de retirer les permis des entrepreneurs en construction condamnés pour harcèlement sexuel ou discrimination à l’endroit de travailleuses sur leur chantier.

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.