Aller au contenu Aller à la recherche
/ / La présidente devant la Commission des finances publiques

La présidente devant la Commission des finances publiques



Ce soir à 20 heures, Julie Miville-Dechêne s’adressera aux membres de la Commission des finances publiques chargés d’étudier le Rapport d’Amours pour présenter les préoccupations du Conseil du statut de la femme sur l’avenir du système de retraite québécois. Dans son avis Une retraite plus équitable pour les femmes : mémoire sur le rapport Innover pour pérenniser le système de retraite, le Conseil a porté une attention particulière aux propositions susceptibles d’affecter différemment les femmes et les hommes et émet six recommandations. Il est entre autres d’accord avec une rente longévité, si des ajustements y sont apportés afin de pallier les effets négatifs du parcours de vie singulier des femmes sur leurs ressources financières à la retraite. Il souhaite aussi que le gouvernement renonce aux mesures du Régime de rentes du Québec qui ont pour effet de réduire la rente accordée aux personnes qui se retirent du marché du travail avant 65 ans pour des raisons liées à un problème de santé, à la pénibilité du travail ou au rôle de proche aidant.

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.