Aller au contenu Aller à la recherche
/ / Littérature érotique : impacts sur la sexualité des femmes

Littérature érotique : impacts sur la sexualité des femmes



Le 27 août dernier, entourée d’Anne Richard et de Sophie Bernard, toutes deux sexologues, Julie Miville-Dechêne a discuté du phénomène littéraire Fifty Shades of Grey, à l’émission Le monde de Josey sur les ondes du FM 93. Hissé au plus haut sommet des palmarès, ce roman raconte l’histoire de deux amants adeptes de pratiques sadomasochistes. Pour Julie Miville-Dechêne, l’intérêt des femmes pour ce livre mérite qu’on s’y attarde (le livre s’est vendu à plus de 40 millions d’exemplaires mondialement). Mais considérant la nature des rapports sexuels entre les protagonistes de cette histoire, elle dénonce la relation dominant-dominée dans laquelle il exerce un contrôle absolu sur elle. Sans compter les nombreux stéréotypes sexuels qui y sont véhiculés. Pour les spécialistes, l’attrait qu’exerce ce roman dénote de l’insatisfaction sexuelle chez les femmes, et une occasion pour elles de laisser libre cours à une certaine fantaisie.

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.