Aller au contenu Aller à la recherche
/ / 65e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme

65e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme



Comme tous les ans lors de son conseil confédéral, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) a souligné la journée de l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme, le 10 décembre 1948. À cette occasion, la présidente du Conseil du statut de la femme, Mme Julie Miville-Dechêne, a participé à Québec à un panel sur le rôle des syndicats dans la promotion et la défense des droits humains. « S’il y a plus de femmes qu’avant dans les hautes sphères décisionnelles des syndicats, on observe pourtant, au sein même du milieu syndical, une tendance à la concentration des femmes dans des milieux de travail traditionnellement féminins, et une présence faible voire inexistante de celles-ci dans des secteurs comme la métallurgie et la construction », a mentionné Mme Miville-Dechêne. « Plus il y aura de femmes dans ces instances, plus grande sera peut-être la sensibilité à des enjeux comme le harcèlement et la discrimination » a souligné la présidente. « Quand je relis la Déclaration universelle des droits de l’homme, il apparait par ailleurs évident que les syndicats doivent se préoccuper davantage des non-syndiquées, des femmes marginalisées, immigrantes, de celles et ceux dont les droits fondamentaux sont bafoués », a dit Julie Miville-Dechêne.

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.