Aller au contenu Aller à la recherche
/ / Les crimes d’honneur : de l’indignation à l’action – Version anglaise

Les crimes d’honneur : de l’indignation à l’action – Version anglaise



En octobre dernier, le Conseil du statut de la femme dévoilait une étude sans précédent au pays sur la problématique complexe et méconnue des crimes d’honneur. Dans cet avis, le Conseil jette une lumière nouvelle sur cette réalité qui menace la sécurité de nombreuses filles et femmes, et demande au gouvernement d’agir pour assurer leur sécurité.

En octobre dernier, le Conseil du statut de la femme dévoilait une étude sans précédent au pays sur la problématique complexe et méconnue des crimes d’honneur. Dans cet avis, le Conseil jette une lumière nouvelle sur cette réalité qui menace la sécurité de nombreuses filles et femmes, et demande au gouvernement d’agir pour assurer leur sécurité. Afin de rejoindre l’ensemble des communautés, organisations et intervenants du Québec et d’ailleurs, susceptibles d’être concernés par les enjeux des violences basées sur l’honneur, le Conseil rend public aujourd’hui la version anglaise de cet avis. « La violence basée sur l’honneur prend plusieurs formes et ces violences ne sont exclusives ni à une culture, ni à une religion, comme l’indiquent les différentes confessions et origines des victimes canadiennes », a affirmé la présidente du Conseil, Mme Julie Miville-Dechêne. L’étude documente 17 cas de crimes d’honneur recensés au Canada depuis 1991, qui ont fait au total 26 victimes, dont 5 ont survécu à leur agression.

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.