Aller au contenu Aller à la recherche
/ / Pourquoi pas le pont Hélène-Boullée?

Pourquoi pas le pont Hélène-Boullée?



Saguenay – Joël Martel, chroniqueur au journal Le Quotidien, propose de nommer le futur pont Champlain, le pont Hélène-Boullée en mémoire de la femme de Samuel de Champlain. Selon l’auteur, il faut mettre en lumière la contribution des femmes dans notre histoire afin de leur donner la place qui leur revient dans la société.

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.