Aller au contenu Aller à la recherche
/ / La problématique du plafond de verre dans la loupe d’une chercheuse

La problématique du plafond de verre dans la loupe d’une chercheuse



Rimouski – Si certains doutent encore de l’existence du plafond verre qui empêcherait les femmes d’atteindre les plus hautes sphères du marché du travail, Julie Blais, gestionnaire et chercheuse à l’Université du Québec à Rimouski, en a fait l’objet d’un essai. Pour ce faire, elle a comparé les parcours d’hommes et de femmes de carrière possédant des curriculum vitae comparables et constate qu’il reste encore beaucoup à faire pour atteindre une représentation équitable des femmes, et ce, même dans les secteurs d’activités où elles sont traditionnellement présentes.

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.