Aller au contenu Aller à la recherche
/ / Commission des finances publiques – Le Conseil préoccupé par la hausse de la contribution parentale

Commission des finances publiques – Le Conseil préoccupé par la hausse de la contribution parentale



La présidente du Conseil, Mme Julie Miville-Dechêne, participe aujourd’hui à Québec à la Commission des finances publiques sur la modulation des tarifs des services de garde. Dans un avis publié en novembre dernier, le Conseil exprimait sa crainte que ces hausses du coût des places, modulées en fonction du revenu familial, incitent certaines mères gagnant des salaires modestes à quitter le marché du travail ou à rester au foyer après leur congé parental. L’organisme rappelle que dans 70 % des couples, les femmes touchent un revenu inférieur à celui de leur conjoint. Ce sont donc les mères qui, plus souvent que les pères, risquent de remettre en question leur choix de vie, et ainsi sacrifier leur autonomie financière.

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.