Aller au contenu Aller à la recherche
/ / Réseau des femmes de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ)

Réseau des femmes de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ)



Les 6 février dernier, Julie Miville-Dechêne a présenté l’avis du Conseil sur la protection juridique des conjoints de fait devant une soixantaine de déléguées des comités de la condition des femmes de syndicats affiliés à CSQ. Les délégations étaient réunies à Montréal à l’occasion du dernier Réseau des femmes de la CSQ. La présidente du Conseil a notamment réaffirmé que le Québec devait prendre les moyens nécessaires pour protéger adéquatement les personnes vivant en union de fait en cas de rupture. Le Conseil estime en effet que les conjoints de fait devraient bénéficier de la même protection légale que les couples mariés au moment de la dissolution de l’union.

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.