Aller au contenu Aller à la recherche
/ / Maternité pour autrui – Le Conseil estime qu’il faut protéger les mères porteuses et les enfants

Maternité pour autrui – Le Conseil estime qu’il faut protéger les mères porteuses et les enfants



Dans son avis rendu public aujourd’hui, le Conseil du statut de la femme estime qu’il faut reconnaître la validité du choix que font des mères porteuses québécoises, quand il est fait par altruisme, sans rémunération. Le Conseil propose en ce sens une série de recommandations afin de mieux protéger ces femmes et leurs enfants. Le Conseil demeure toutefois fermement opposé à l’idée de porter un enfant pour autrui quand il y a rémunération ou présence d’intermédiaires qui en tirent profit. Il recommande d’accroître les efforts pour combattre cette pratique qui existe au pays et à l’étranger. Dans cet avis, le Conseil a procédé à l’étude approfondie de recherches et de politiques publiques à travers le monde. Il a mené sa réflexion dans une perspective éthique féministe, en s’appuyant sur les concepts d’autonomie, d’intégrité et de dignité.

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.