Aller directement au contenu
Logo du Conseil du statut de la femme

Place à l'égalité
entre les femmes et les hommes

Vignette du logo du Conseil.

Suivez le Conseil sur Twitter!

Vignette du logo du Conseil.

Suivez le Conseil sur Twitter!

Communiqués de presse | jeudi 20 octobre 2016

Communiqué – Agressions sexuelles : le Conseil du statut de la femme presse le gouvernement d’agir

Québec, le 20 octobre 2016 – À la suite de la vague d’agressions sexuelles dans les résidences de l’Université Laval, le Conseil estime qu’il est plus que temps pour le gouvernement de lancer sa stratégie en matière d’agression et d’exploitation sexuelle et de l’accompagner d’un financement important et récurrent.

« Les consultations sont terminées, la stratégie est prête. La vague d’agressions sexuelles à l’Université Laval, les nombreuses dénonciations publiques et la prise de parole courageuse de femmes autochtones témoignent de l’urgence d’agir. En posant le geste de dénoncer publiquement, toutes ces victimes partagent le même espoir : celui de faire bouger les choses. Nous les avons écoutées, il est maintenant temps de poser des gestes concrets », a déclaré la présidente du Conseil du statut de la femme, Mme Eva Ottawa.

Bien que le Conseil salue l’annonce faite aujourd’hui d’une démarche pour lutter contre les violences à caractère sexuel dans les établissements d’enseignement supérieur, il juge cette mesure insuffisante, « Une stratégie globale est requise pour s’attaquer à l’ensemble de cette problématique », explique la présidente.

En mars 2015, le Conseil déposait un mémoire à l’occasion d’une consultation pour le renouvellement de l’action gouvernementale en matière d’agressions sexuelles. Le dernier plan d’action est échu depuis trois ans. Dans son mémoire, le Conseil insistait sur l’importance de mettre en place une politique globale agissant sur toutes les formes de violence faites aux femmes et aux filles. Il y formulait également des recommandations à l’attention des institutions scolaires collégiales et universitaires. Il proposait d’abord de répertorier les bonnes pratiques de prévention et d’intervention précoce en matière d’agression sexuelle dans les cégeps et les universités du Québec, du Canada et des États-Unis, et de s’en inspirer pour rédiger sa propre politique. Pour mettre en œuvre ces bonnes pratiques, le Conseil demandait au gouvernement d’accorder les ressources financières nécessaires aux institutions scolaires visées. Ces recommandations sont plus que jamais d’actualité.

Le Conseil estime que le gouvernement doit tout mettre en œuvre pour prévenir la violence sexuelle et ne pas seulement y réagir.

Le Conseil du statut de la femme a pour mission de conseiller le gouvernement du Québec et d’informer la population sur les questions d’égalité entre les femmes et les hommes.

—30—

Pour information

Liliane Côté
Conseillère stratégique
Conseil du statut de la femme
Courriel : liliane.cote@csf.gouv.qc.ca
Cellulaire : 418 446-2203
Téléphone : 418 643-4326, poste 245