Aller au contenu Aller à la recherche
/ / Les proches aidantes et les proches aidants au Québec – Analyse différenciée selon les sexes

Les proches aidantes et les proches aidants au Québec – Analyse différenciée selon les sexes



Les proches aidantes et les proches aidants vivent-ils des réalités distinctes? Le cas échéant, quelles en sont les conséquences sur les inégalités entre les femmes et les hommes? Le Conseil du statut de la femme publie aujourd’hui le portrait Les proches aidantes et les proches aidants au Québec – Analyse différenciée selon les sexes.

Au Québec, le quart de la population se déclare en situation de proche aidance. On constate notamment que les femmes investissent plus de temps en soins à leurs proches et composent avec une grande diversité de tâches. Paradoxalement, elles bénéficient dans une moins grande mesure de l’aide publique destinée aux personnes proches aidantes par l’entremise des crédits d’impôt. Les femmes sont aussi plus susceptibles que les hommes d’avoir besoin du soutien de leurs proches, principalement en raison de leur espérance de vie plus élevée.

Ce portrait s’inscrit dans la Stratégie gouvernementale pour l’égalité entre les femmes et les hommes vers 2021, qui prévoit la réalisation d’un portait de la proche aidance au Québec. Il est accompagné d’un microsite informatif, qui présente les grandes lignes de la présente recherche. Celle-ci sera suivie dans quelques mois d’un avis exhaustif du Conseil sur la question des soins donnés aux personnes aînées.

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.