Aller au contenu Aller à la recherche
/ / La présence des femmes et des jeunes dans les lieux décisionnels et consultatifs de la région du Bas-Saint-Laurent

La présence des femmes et des jeunes dans les lieux décisionnels et consultatifs de la région du Bas-Saint-Laurent

Québec, le 11 mars 2019 – Le Conseil du statut de la femme publie la mise à jour de sa compilation statistique qui met en valeur la représentation des femmes et des jeunes dans différents lieux décisionnels ou consultatifs de la région du Bas-Saint-Laurent.

Depuis 2003, le Conseil du statut de la femme collige des données régionales sur la présence des femmes et des jeunes dans ces lieux, et ce, en partenariat avec Citoyenneté jeunesse. Ces données permettent de suivre l’évolution de la situation au fil des ans pour chaque région comme pour l’ensemble du Québec.

En 2018, dans la région du Bas-Saint-Laurent, une progression de la représentation des femmes est constatée dans plusieurs secteurs d’activité.

À la lumière des faits saillants régionaux, mentionnons que :

  • Dans la région du Bas-Saint-Laurent, en 2018, les femmes occupent entre 40 et 60 % des sièges dans plusieurs lieux décisionnels et consultatifs, notamment au Conseil régional des partenaires du marché du travail (42 %), à la Table d’action en entrepreneuriat (44 %), aux conseils des commissaires (49 %), ainsi qu’aux conseils d’administration du Centre intégré de santé et de services sociaux (56 %), de l’Unité régionale de loisir et de sport (46 %), de l’Association touristique régionale (44 %), de l’université (44 %) et des cégeps (41 %).
  • Dans les domaines de la culture et de la santé, la proportion de femmes de la région dépasse parfois la zone paritaire en 2018 : elle atteint 73 % au conseil d’administration du Conseil régional de la culture et 62 % à celui de la Table régionale de concertation des aînés.
  • Comme dans l’ensemble du Québec, les milieux paritaires dans le Bas-Saint-Laurent se rapportent plus souvent aux secteurs traditionnellement associés aux femmes, comme l’éducation, la santé et la culture, qu’à ceux traditionnellement masculins, comme la politique, la gouvernance publique et les affaires.
  • La proportion de femmes dans les lieux décisionnels et consultatifs est souvent plus élevée dans la région du Bas-Saint-Laurent que dans l’ensemble du Québec. Ce n’est toutefois pas le cas en 2018 pour ce qui est de l’Assemblée nationale, de la fonction publique québécoise et du Conseil régional de l’environnement, où cette proportion est plus faible que dans l’ensemble du Québec.
  • En 2018, la proportion de jeunes de 35 ans et moins de la région est élevée aux conseils d’administration du Conseil régional de la culture (46 %), des chambres de commerce (30 %), du Conseil régional de l’environnement (18 %) et des cégeps (17 %), alors qu’elle se situe en deçà de 15 % dans les autres lieux.

Le Conseil du statut de la femme a pour mission de conseiller le gouvernement du Québec et d’informer la population sur les questions d’égalité entre les femmes et les hommes.

—30—

Pour information

Pierre Turgeon
Conseil du statut de la femme
Courriel : relations.medias@csf.gouv.qc.ca
Cellulaire : 418 446-2203
Téléphone : 418 643-4326, poste 245

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.

Inscription