Aller au contenu Aller à la recherche
/ / Journée internationale des femmes

Journée internationale des femmes

Le Conseil du statut de la femme est fier de célébrer la Journée internationale des femmes, et de contribuer aux échanges sur les grands enjeux d’égalité entre les femmes et les hommes. Le 8 mars est connu sous l’appellation« Journée internationale de la femme », « Journée internationale des femmes » ou « Journée internationale des droits des femmes ».

La Journée internationale des femmes est une date charnière du calendrier féministe, dont l’objectif est de dénoncer les discriminations, les inégalités et les violences vécues par les femmes. Il s’agit d’un moment propice à la réflexion et à la recherche de solutions visant à améliorer la condition de chacune des femmes et le respect de leurs droits, tout en soulignant le chemin parcouru.

Pour en savoir plus sur l’origine du 8 mars

Cette journée particulière puise ses racines dans diverses manifestations de femmes, dont les luttes ouvrières pour le suffrage universel féminin, en Amérique du Nord et en Europe au tout début du 20e siècle. Quels événements historiques ont mené à l’instauration d’une journée internationale des droits des femmes? Trouvez les réponses dans le feuillet L’origine véritable du 8 mars produit par le Conseil du statut de la femme.

Collectif 8 mars 

Mobilisé cette année autour du thème Féministes de toutes nos forces, le Collectif 8 mars met à la disposition des groupes de femmes et du grand public plusieurs outils promotionnels à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes.  Dans ces visuels, les mains et le geste de la victoire sont utilisés comme acte symbolique qui connecte nos luttes. Ce visuel se rapporte à la notion de partage, à une libération qui peut s’accomplir seulement de façon plurielle et collectivement.  Pour connaître le calendrier des activités organisées dans toutes les régions du Québec dans le cadre de cette journée, c’est par ici.

Illustration : Le Collectif 8 mars, Molotov communications. Illustration : Guadalupe Pérez Pita

Le Collectif 8 mars représente plus de 700 000 femmes au Québec, provenant autant des groupes autonomes de femmes que des organisations syndicales. Il se compose des organisations suivantes :

ONU Femmes

L’organisme ONU Femmes souligne cette année la Journée internationale des femmes sous le thème Je suis de la Génération Égalité : Levez-vous pour les droits des femmes. 2020 sera une année charnière dans la promotion de l’égalité des sexes dans le monde, puisque la communauté internationale évaluera à ce moment-là les progrès réalisés en faveur des droits des femmes depuis l’adoption du Programme d’action de Beijing, il y a 25 ans.

La Gazette des femmes

logo de la Gazette des femmesVéritable outil d’information et d’échange, la Gazette des femmes propose de manière continue des dossiers et des articles sur divers sujets de l’actualité féministe. Pour souligner la Journée internationale des droits des femmes 2019, la Gazette a questionné des féministes d’ici sur leur vision du féminisme québécois actuel. Écoféminisme, lutte contre la grossophobie, afro féminisme, équité salariale, parole autochtone, rapports de pouvoir ou harcèlement, la Gazette fait le point avec cinq femmes engagées aux parcours multiples dans l’article Où en est le féminisme Québécois?

Publications du Conseil

Fidèle à sa double mission de conseiller le gouvernement du Québec sur tout sujet lié à l’égalité, et de fournir une information pertinente aux femmes et au grand public, le Conseil offre un large éventail de plus de 1 400 publications imprimées et électroniques de qualité. On peut notamment consulter l’édition 2018 du Portrait des Québécoises et le portrait La relève agricole féminine au Québec – Remuer ciel et terre.

En 2019, le Conseil a produit de premiers balados : Éclairons toutes les voix. Cette série de balados pose un regard actuel sur l’égalité et l’équité entre les femmes et les hommes. Et cela, dans un objectif de justice sociale. Dans Paroles d’aidant·e·s, le CSF donne la parole à Catherine, Isabelle et Jean-François qui sont des personnes proches aidantes. Un rôle qui a de grandes répercussions sur leur vie. Sur le ton de la confidence, elles nous racontent comment leur vie a changé et pris un tournant insoupçonné. Avec Paroles d’agricultrices, le CSF part à la rencontre d’Audrey et Maude. Elles nous emmènent sur leurs terres et nous confient les défis auxquels elles sont confrontées au quotidien. Entre reconnaissance sociale, conciliation travail-famille, nécessité de s’adapter aux réalités du milieu agricole. En 2020, de nouveaux épisodes verront le jour.

Restez l’affût! Et n’oubliez pas de suive le Conseil sur Instagram.

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.

Inscription