Aller au contenu Aller à la recherche
/ / Organigramme

Organigramme

Le personnel du Conseil

Le personnel du Conseil est réparti entre le Bureau de la présidente, le Secrétariat général et Direction générale des communications et de l’administration, la Direction des communications et du Web, ainsi que la Direction de la recherche et de l’analyse. Consultez l’Organigramme du Conseil du statut de la femme (Version HTML).

Mandat des directions du Conseil

Bureau de la présidente

Le Conseil est sous la direction de la présidente qui en est également la porte-parole. À titre de dirigeante d’organisme, la présidente conduit les activités du Conseil, en coordonne les travaux et assure la liaison entre le Conseil et la ministre responsable de la Condition féminine. La présidente assure la mise en œuvre des décisions qui engagent l’organisme et la reddition de comptes qui s’y rattachent.

Le bureau de la présidente est responsable de la coordination des activités relatives au fonctionnement du Conseil des membres et de ses comités. Il organise et planifie les travaux des assemblées et des comités du Conseil, et effectue la liaison avec les membres.

Secrétariat général et Direction générale des communications et de l’administration

Le Secrétariat général et Direction générale des communications et de l’administration est responsable de la coordination de l’ensemble des activités du Conseil, et s’assure du lien avec le ministère d’attache.

La secrétaire générale est, en outre, responsable de l’application de la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseigne¬ments personnels (L.R.Q., c. P-38.01) et de l’éthique. Elle a la responsabilité de l’application de la Loi sur l’administration publique et, par conséquent, coordonne les actions relatives à la planification stratégique et à la reddition de comptes. Elle est également responsable des dossiers transversaux. La secrétaire générale assure également le suivi des décisions du comité de direction (CODI) qui se réunit régulièrement pour coordonner l’ensemble des travaux, des activités et des ressources du Conseil.

Le Service administratif est chargé de la gestion quotidienne des ressources humaines, matérielles, financières et informationnelles du Conseil. Il exerce un rôle-conseil auprès des gestionnaires sur la planification et le suivi budgétaire. Il a la responsabilité des activités de reddition de comptes du Conseil notamment, en assurant la liaison entre le Conseil et les organismes centraux.

La Direction des communications et du Web est sous la responsabilité de la secrétaire générale.

Direction des communications et du Web

La Direction des communications et du Web assume un rôle-conseil stratégique auprès du Bureau de la présidente et des autres directions dans la réalisation des activités de communication et d’information en appui aux orientations du Conseil du statut de la femme. Elle élabore et met en œuvre les stratégies et les activités de communication du Conseil, en respect des orientations. Elle est responsable de l’édition et de la diffusion des travaux du Conseil, de la coordination des affaires publiques et des relations avec les médias.

Elle assure la gestion des outils numériques du Conseil, notamment les médias sociaux, le site Web, et l’édition du magazine en ligne Gazette des femmes afin de renseigner et de sensibiliser la population sur un ensemble de sujets relatifs à l’égalité entre les hommes et les femmes. Enfin, elle est responsable des demandes de renseignement de la part des citoyennes et des citoyens, et des abonnements aux infolettres et aux listes de distribution.

Direction de la recherche et de l’analyse

La Direction de la recherche et de l’analyse réalise les études et les analyses qui mènent à la production des avis et des recommandations que le Conseil transmet au gouvernement, et réalise des recherches sur les enjeux particuliers qui concernent l’égalité entre les femmes et les hommes.

Aux fins de l’accomplissement de son mandat, la Direction de la recherche et de l’analyse exerce une veille, évalue et commente l’activité législative et réglemen-taire du gouvernement afin de mesurer son impact sur les conditions de vie et de travail des femmes. La réponse du Conseil et ses recommandations à l’énoncé d’un projet de loi, d’un règlement ou d’une politique peuvent prendre la forme d’une lettre ou d’un avis transmis à la ministre responsable de la Condition féminine et au ministre visé, ou d’un mémoire présenté devant une commission parlementaire.

La Direction de la recherche et de l’analyse effectue également des recherches sur différentes problématiques afin d’orienter la réflexion sur les questions relatives à l’égalité entre les femmes et les hommes. Ces recherches sont entreprises à la demande de la ministre responsable de la Condition féminine, à la suite d’une veille, à la suite de consultations menées par le Conseil ou à la suggestion des membres. Ces recherches donnent parfois lieu à des avis.

La Direction de la recherche et de l’analyse gère, depuis 1974, le plus grand centre au Canada spécialisé en documentation francophone sur le féminisme et la condition féminine. Ce centre soutient le travail d’analyse, de recherche et d’information, et assure la diffusion sélective de l’information auprès de sa clientèle. De plus, par l’intermédiaire de divers réseaux de bibliothèques, le centre offre une assistance aux besoins d’information et de documentation à la clientèle gouvernementale et aux chercheuses et chercheurs intéressés spécifiquement par le dossier de la condition féminine et de l’égalité des sexes.

Abonnez-vous

Recevez toutes les publications du Conseil en vous abonnant à notre liste de diffusion.